Compétences essentielles à enseigner aux enfants ayant des troubles d’apprentissage

Enseignez ces trois compétences de vie aux enfants handicapés pour promouvoir leur indépendance tout en assurant leur sécurité à la maison et dans la communauté.
Par Lisa Thornbury · 25 juin 2024 · 9 minutes de lecture

La maîtrise des compétences essentielles est primordiale pour les enfants si l’on souhaite qu’ils deviennent des adultes autonomes. Pour les personnes qui prennent soin des enfants ayant des troubles d’apprentissage, l’enseignement des compétences essentielles passe aussi par une attention particulière à la sécurité personnelle.

En tant que parent d’un enfant présentant des troubles d’apprentissage, l’enseignement des compétences essentielles est légèrement différent de l’approche adoptée avec un ado neurotypique. Mon fils rit lorsque j’affirme « La sécurité avant tout! ». Il maîtrise bien les compétences essentielles, mais pour ma fille, la sécurité constitue toujours une priorité dans toutes nos actions parce que… c’est ce qui prime. Vous voyez? La sécurité est toujours la priorité.

Voici quelques compétences essentielles que les parents peuvent enseigner aux enfants ayant des troubles d’apprentissage afin de favoriser leur autonomie et assurer leur sécurité.

Que sont les compétences essentielles?

On définit les compétences essentielles comme l’ensemble des compétences nécessaires pour faire face aux difficultés de la vie de façon efficace. Elles se divisent en grandes catégories qui comprennent les compétences sociales, émotionnelles et cognitives. Il est possible de les décomposer en activités quotidiennes comme prendre l’autobus, commander une pizza ou prendre une douche. La maîtrise des compétences essentielles peut déterminer le niveau d’autonomie d’un enfant à l’âge adulte, qu’il ait ou non des troubles d’apprentissage.

Difficultés auxquelles peuvent être confrontées les personnes qui prennent soin des enfants ayant des troubles d’apprentissage

Laisser ses enfants voler de leurs propres ailes peut être une source d’anxiété pour n’importe quel parent. Le simple fait d’imaginer ma fille seule au centre commercial me donne des sueurs froides. Pour les personnes qui prennent soin de préados et d’ados ayant des troubles d’apprentissage, la vulnérabilité constitue une préoccupation supplémentaire. Selon un article du Toronto Star, basé sur des données de Statistique Canada, « les Canadiens ayant des troubles d’apprentissage sont environ deux fois plus susceptibles d’être victimes de violence que leurs pairs valides, et les cas de victimisation sont plus nombreux à chaque étape de la vie ».

Les enfants ayant des troubles d’apprentissage sont souvent plus naïfs que leurs camarades typiques, ce qui peut les placer dans des situations de vulnérabilité. La confusion au sujet des signaux sociaux et les difficultés de communication peuvent également rendre les menaces à la sécurité personnelle plus fréquentes.

Les personnes qui prennent soin de ces enfants ne doivent pas seulement enseigner les compétences essentielles pour favoriser l’autonomie, mais elles doivent également s’assurer que les enfants sont protégés contre toute atteinte accidentelle ou intentionnelle.

Trois compétences essentielles à enseigner aux enfants ayant des troubles d’apprentissage

1. Soins personnels

L’enseignement de compétences comme le bain, l’hygiène dentaire ou la prise de médicaments quotidiens doit également inclure des stratégies de sécurité. Ma fille est épileptique, alors lorsqu’elle prend un bain, quelqu’un doit rester à proximité en cas de crise. Il est évident qu’on ne peut pas contrôler le moment et l’endroit où elle fera une crise ou risquera de glisser et de tomber; c’est pourquoi un plan de sécurité est nécessaire. Mais les parents ou les personnes qui prennent soin de ses enfants peuvent leur inculquer des notions efficaces et sécuritaires de soins personnels.

Par exemple, ils peuvent apprendre aux enfants à compter leurs propres médicaments, en les supervisant de manière adéquate, ce qui leur permet de suivre le processus et d’assumer la responsabilité de leur propre santé.

Lorsque vous enseignez des routines de soins personnels, par exemple la douche, utilisez un langage précis et décomposez chaque tâche, si nécessaire. Montrez à quoi ressemble une quantité adéquate de shampoing et expliquez ou démontrez comment frotter le cuir chevelu. Le fait de dire « Lave-toi les cheveux » ne sous-entend pas nécessairement qu’il faut les rincer après le shampoing. J’en ai fait l’expérience personnellement. Montrez à votre enfant comment vérifier la température de l’eau avant d’entrer dans la douche. Répétez l’exercice jusqu’à ce que vous soyez certain qu’il a compris et qu’il est capable de le faire lui-même. 

2. Tâches ménagères

Des compétences comme la cuisine, le ménage et la lessive peuvent être enseignées au moyen de tâches ménagères. Cependant, de nombreuses tâches ménagères peuvent présenter des risques pour la sécurité. Une cuisinière chaude, des solvants de nettoyage et des couteaux tranchants pourraient presque donner envie aux parents de le faire eux-mêmes (moi y compris!). Cependant, le faire à la place de mon enfant ne lui enseignera pas à être autonome. Alors, je serre les dents et je prends un peu de recul.

Commencez par donner l’exemple d’une bonne technique, puis laissez faire les enfants. Comme ces tâches comportent souvent plusieurs étapes, il est important de les diviser en étapes gérables. Au fur et à mesure qu’une tâche devient plus facile, permettez à votre enfant de l’accomplir avec moins d’aide ou de surveillance. L’objectif est que l’enfant finisse par accomplir la tâche de manière autonome pendant que vous ne faites que vérifier. Cette stratégie « montrer, puis essayer » permet aux enfants d’y parvenir sans compromettre la sécurité.

En savoir plus sur les tâches ménagères pour les enfants ayant des troubles d’apprentissage.

3. Communication

Voici comment enseigner les techniques de communication en ligne, à la maison et dans leur communauté aux enfants ayant des troubles d’apprentissage.

En ligne et à la maison

Le fait de laisser entrer le « monde extérieur » peut mettre en danger les enfants ayant des troubles d’apprentissage. Les personnes qui prennent soin de ces enfants doivent leur apprendre la façon d’envoyer et de recevoir des courriels ou des textos ainsi que celle de répondre au téléphone ou à la porte de manière appropriée, tout en respectant les limites et la confidentialité en ligne. Laissez vos enfants explorer le Web, mais assurez-vous que des paramètres de sécurité sont mis en place. L’installation d’un ordinateur dans une aire commune est un moyen de surveiller leur activité en ligne.

En savoir plus sur la manière de fixer des limites relatives aux médias sociaux aux enfants et aux ados.

Dans la communauté

Apprenez aux enfants à repérer les personnes qui peuvent les aider dans les lieux publics et montrez-leur comment demander de l’aide s’ils sont perdus. Montrez-leur les salutations et les formules de politesse que nous utilisons avec les autres membres de la communauté. Par exemple, habituez-vous à dire : « Bonjour, comment allez-vous aujourd’hui? » et « Je ne fais que regarder, merci » en entrant dans un magasin. Aidez les enfants à commander à partir d’un menu ou à demander de l’aide pour trouver un article à l’épicerie.

Donnez-leur de nombreuses occasions de mettre en pratique ces compétences de communication en public. Vous pouvez les aider en leur fournissant des notes de type « carte de visite » qu’ils pourront porter sur eux et remettre à un employé du magasin. La carte pourrait indiquer quelque chose comme : « Bonjour! Je suis atteint d’un trouble de la parole et d’apprentissage. J’apprends à communiquer mes besoins. Merci d’être patient avec moi pendant que je mets cette compétence en pratique. »

Manière de montrer les compétences essentielles 

Tout d’abord, choisissez une compétence, puis montrez ce à quoi elle ressemble. Décomposez-la en étapes afin de pouvoir la mettre en pratique ensemble. Encouragez ensuite les tentatives pour l’accomplir de façon autonome. Observez et faites des suggestions ou des corrections si nécessaire. Puis, répétez, répétez et répétez. C’est en forgeant qu’on devient forgeron, comme on dit, mais dans ce cas-ci, la perfection n’est pas le but à atteindre.

Rendez l’exercice amusant et rassurez les enfants en leur disant que c’est correct de faire des erreurs. Intégrez les changements lentement, apportez votre soutien et célébrez les petites victoires.

Intégrez aussi la gestion du temps dans ces leçons. Des calendriers visuels et des chronomètres peuvent aider à rester concentré. La création d’un plan qui précise dans quel ordre les choses doivent être faites aide également les enfants à rester sur la bonne voie. Par exemple : « Je range d’abord mes vêtements, puis je peux regarder la télévision ».

Conseils pour promouvoir l’autonomie des enfants ayant des troubles d’apprentissage

Offrez des possibilités concrètes pour favoriser l’autonomie. Pendant l’entraînement, demandez à un « acheteur secret » (comme un membre de la famille ou un ami de confiance) de surveiller votre enfant. Par exemple, envoyez votre enfant seul à l’épicerie pour acheter quelques articles, mais demandez à un ami adulte de se trouver dans l’épicerie en même temps que lui. Votre ami n’a pas besoin d’aider votre enfant, mais il sera là en cas de problème. Même s’il n’est pas techniquement « tout seul », votre enfant aura plus facilement l’impression d’accomplir une tâche de manière autonome, ce qui est un sentiment assez exaltant.

Récemment, ma fille s’est rendue seule à son rendez-vous chez l’orthodontiste. Elle est entrée dans le cabinet pendant que je la surveillais depuis la voiture. Elle s’est présentée à la réception et a suivi les indications sans aucune aide de ma part. Lorsqu’elle est revenue à la réception, je suis entrée pour prendre son prochain rendez-vous. Quand elle m’a vue, elle m’a dit : « Maman, je m’en occupe » et m’a renvoyée à l’extérieur. Elle a pris elle-même son prochain rendez-vous et l’a fait écrire sur un bout de papier. Lorsqu’elle est montée dans la voiture, elle était rayonnante et m’a dit : « Maman, j’ai tout fait toute seule! »

Lentement, régulièrement, en toute sécurité

Ma fille ne maîtrisera peut-être pas toutes les compétences essentielles que mon fils ou ses pairs typiques maîtriseront. Cependant, nous continuerons à lui fournir les outils dont elle a besoin pour s’entraîner. Un bracelet d’alerte médicale et un dispositif de suivi sur son téléphone ou sa montre intelligente l’aideront à se sentir plus en sécurité. Enfin, des applications comme Mydoh lui permettront de payer ses achats de façon autonome lorsqu’elle perfectionne ses compétences en matière de magasinage, ce qui me rappelle justement que je dois aller acheter des céréales.

Téléchargez Mydoh et aidez vos enfants et vos ados à acquérir des connaissances financières de base.

Cet article ne contient que des renseignements généraux et ne constitue pas un conseil juridique, financier ou professionnel. Il convient de consulter un conseiller professionnel au sujet de votre situation particulière. Bien que les renseignements présentés soient considérés comme factuels et actuels, leur exactitude n’est pas garantie et ils ne doivent pas être perçus comme une analyse complète des sujets abordés. Toutes les opinions exprimées reflètent le jugement de l’auteur·e ou des auteur·e·s à la date de publication et sont susceptibles de changer. La Banque Royale du Canada et ses sociétés affiliées n’approuvent pas expressément ou implicitement les tiers ou leurs conseils, opinions, informations, produits ou services.

Inscrivez toute la famille à Mydoh

Jusqu’à 2 parents et 5 enfants sans frais supplémentaires.

Installez Mydoh aujourd'hui

Articles connexes

Explorer Style de vie
18 décembre 2023

Savoir négocier est une compétence précieuse dont on profite tout au long de sa vie. Aidez vos enfants et vos ados à maîtriser l’art de la négociation grâce à ces conseils utiles.

18 décembre 2023

Découvrez les raisons pour lesquelles les enfants et les ados devraient recevoir une allocation, les différents types d’allocations, ainsi que les avantages et les inconvénients d’être payé pour effectuer des tâches.

9 février 2024

Pourquoi les femmes paient-elles plus cher que les hommes pour les mêmes biens et services? C’est peut-être en raison de la taxe rose.

29 mai 2024

Si le prix des vacances en famille vous semble plus élevé de nos jours, vous n’avez pas tort. Voici comment intégrer une escapade dans votre budget familial.

27 mai 2024

Il existe plusieurs façons de verser une allocation à vos enfants et à vos ados. Voici ce qu’il faut savoir à ce propos.

20 décembre 2023

Quelles tâches quotidiennes vos enfants devraient-ils accomplir? Vous trouverez ci-après des idées et des conseils sur la façon de gérer les tâches ménagères et de verser l’allocation.

20 février 2024

Donner fait du bien et c’est bon pour nous. Apprendre aux enfants pourquoi et comment donner aux autres ou à une œuvre de bienfaisance est aussi important que de leur apprendre à manger des légumes.

17 avril 2024

Si votre enfant ou votre ado fait des achats impulsifs, ne vous inquiétez pas. Voici les raisons de ce comportement et quelques conseils pour l’éviter.

18 décembre 2023

Vous ne savez pas par où commencer en ce qui concerne les tâches ménagères? Ce guide vous sera utile et vous fournira notamment des listes de tâches adaptées à l’âge des enfants et des tableaux de tâches imprimables.

19 décembre 2023

Nous vous aidons à y voir plus clair en matière de tâches et d’allocation afin que vous puissiez amorcer la conversation avec vos préados et vos ados en toute confiance.