Le guide des parents pour expliquer l’inflation aux enfants

Expliquer l’inflation aux enfants ne doit pas nécessairement être compliqué. Grâce à ce guide, apprenez à vos enfants de quelle façon et pour quelles raisons les prix augmentent avec l’inflation ainsi que ses incidences potentielles.
Par Danielle Leonard · 12 décembre 2023 · 12 minutes de lecture
Needle points to red on gauge that says "inflation"

Avez-vous remarqué que votre budget ne vous permet plus de vous offrir autant de choses qu’avant? De l’épicerie à la voiture d’occasion, la hausse des prix se manifeste à peu près partout où nous effectuons nos achats. L’inflation au Canada n’ayant jamais été aussi élevée depuis plus de trente ans, il n’est pas surprenant qu’il s’agisse du nouveau mot à la mode qui fait la une des journaux et qui est devenu un sujet de prédilection dans les ménages. 

En tant que parents, vous devez peut-être adapter le budget familial, trouver des moyens d’économiser sur l’épicerie et apprendre à vos enfants à économiser. Il se peut aussi que vous refusiez plus souvent les demandes de nouveautés de vos enfants. Pourquoi ne pas profiter de l’occasion pour leur expliquer ce qu’est l’inflation? Comprendre l’inflation permettra à vos enfants d’améliorer leurs compétences financières et d’interpréter la hausse actuelle des prix et les défis qu’elle pose.

Dans cet article, nous expliquons ce qu’est l’inflation, la façon dont elle est mesurée, ses causes et ses effets, ainsi que son impact potentiel sur les familles canadiennes. Voici comment expliquer l’inflation à un enfant.

Qu’est-ce que l’inflation?

On parle d’inflation lorsque les prix des biens et des services augmentent, et que le pouvoir d’achat diminue. En d’autres termes, tout devient plus cher et les gens doivent dépenser plus d’argent pour acheter la même quantité de biens et de services. 

Un Big Mac coûtait 2,85 $ en 2000, alors qu’il coûte aujourd’hui environ 5,79 $, soit plus du double en un peu plus de vingt ans. À l’époque, votre enfant aurait pu acheter deux hamburgers pour le montant qu’il paie aujourd’hui pour un seul. 

L’inflation est-elle bonne ou mauvaise?

Il est logique de penser que l’inflation est mauvaise. Elle diminue notre pouvoir d’achat, car les mêmes revenus ne permettent pas d’acheter autant qu’avant. Cependant, l’inflation peut également être bénéfique. Un taux d’inflation stable et faible encourage les dépenses, les investissements et la croissance de l’économie. 

Existe-t-il un « bon » taux d’inflation?

Croyez-le ou non, il existe un taux d’inflation idéal au Canada. Selon la Banque du Canada, ce taux est de 2 %. Afin de maintenir ce taux, la Banque du Canada adopte la stratégie appelée « ciblage d’inflation ». Cette stratégie a été introduite en 1991 pour gérer l’inflation élevée des années 1970 et 1980, et elle continue de s’appliquer aujourd’hui.

Si on se base sur le taux d’inflation idéal, on peut s’attendre à ce que les prix augmentent d’environ 2 % par année au Canada. Si une paire d’espadrilles coûte 100 $ cette année et que l’inflation est de 2 %, la même paire coûtera 102 $ l’année prochaine. 

Lorsque l’inflation est stable et prévisible, il est plus facile d’établir un budget. Vous savez avec une certitude relative que les prix ne changeront pas radicalement et que votre pouvoir d’achat ne baissera pas de manière inattendue. 

Si vos enfants économisent pour un article spécial, demandez-leur de prévoir son coût dans un an sur la base d’un taux d’inflation de 2 %. Pourquoi pas de 5 %? S’ils savaient que le prix allait encore augmenter, comment réagiraient-ils? L’achèteraient-ils plus tôt s’ils le pouvaient? Ce sont là quelques-uns des problèmes auxquels les familles sont confrontées lorsque l’inflation augmente plus rapidement que prévu, comme c’est le cas actuellement avec un taux d’inflation d’environ 5,7 %.

Qu’est-ce que l’hyperinflation?

L’hyperinflation se traduit par une inflation qui augmente à un rythme rapide et incontrôlable. Bien que rare, l’hyperinflation s’est produite tout au long de l’histoire. La Hongrie a connu le cas le plus grave en 1946, lorsque le taux d’inflation quotidien était de 195 % et que les prix doublaient presque toutes les 16 heures! 

Si cela devait se produire aujourd’hui, cela signifierait qu’un cornet de crème glacée qui coûte deux dollars aujourd’hui coûterait quatre dollars demain et huit dollars le jour suivant. Heureusement pour les Canadiens, l’hyperinflation est peu probable. En fait, le taux d’inflation le plus élevé jamais enregistré au Canada l’a été il y a plus d’un siècle, lorsque les prix ont augmenté de 19 % en une seule année, en 1917.

Qu’est-ce que la stagflation?

Que se passe-t-il lorsque l’on combine une économie stagnante et l’inflation? La stagflation se produit, ce qui signifie que même si les gens gagnent moins d’argent (en raison de la stagnation et de la faible croissance de l’économie), ils paient plus cher pour tout, des boissons gazeuses aux espadrilles. 

En règle générale, les prix n’augmentent pas lorsque les revenus baissent, car la demande tend également à diminuer, ce qui rend la stagflation un peu inhabituelle et difficile à gérer. Cependant, la stagflation peut survenir, comme ce fut le cas dans les années 1970, lorsqu’elle a affecté de nombreux pays, dont le Canada. 

Qu’est-ce que la déflation?

On parle beaucoup de la hausse des prix, mais saviez-vous que les prix peuvent aussi baisser? Ce phénomène s’appelle la déflation. Bien que cela semble une bonne chose, une baisse importante des prix peut être préjudiciable à l’économie. Lorsque les prix baissent, les profits diminuent, ce qui peut entraîner une baisse des revenus et du nombre d’emplois. Même si elle est rare, la déflation s’est produite au Canada pendant la Grande Dépression, lorsque les prix ont chuté de 25 % de 1930 à 1933.

Comment le Canada mesure-t-il l’inflation?

La Banque du Canada souhaite éviter les hausses soudaines de l’inflation. Pour ce faire, elle surveille de près le prix des biens et des services achetés par les Canadiens grâce à ce que l’on appelle l’indice des prix à la consommation (IPC). L’IPC est basé sur un panier virtuel composé de centaines de biens et de services achetés par les Canadiens. Chaque mois, l’IPC additionne le coût total du contenu du panier et suit l’évolution des prix d’un mois à l’autre. La variation en pourcentage de l’IPC est une mesure de l’inflation.

Si votre famille a dépensé 100 dollars pour la livraison de pizzas, l’achat de livres et de pantalons en molleton un mois donné et que, un an plus tard, elle a dépensé 110 dollars pour les mêmes biens, le taux d’inflation sera de 10 %. Vos enfants peuvent consulter la feuille de calcul de l’inflation de la Banque du Canada pour calculer l’évolution de la valeur d’un dollar depuis 1914!

Comme les achats des Canadiens il y a dix, vingt ou trente ans ne sont pas les mêmes que ceux d’aujourd’hui, le panier est revu chaque année afin de refléter les habitudes d’achat. L’IPC a récemment ajouté au panier des consoles de jeux, des frais de livraison de produits alimentaires et de restaurants, ainsi que du désinfectant pour les mains. 

Quelles sont les causes de l’inflation? 

Si les causes de l’inflation sont nombreuses, elles peuvent généralement être divisées en deux grandes catégories : l’inflation par les coûts et l’inflation par la demande.

L’inflation par les coûts

Lorsque les prix augmentent en raison de l’inflation par les coûts, l’offre est à l’origine de cette hausse. Le prix des biens augmente parce qu’ils coûtent plus cher à produire. Les raisons sont multiples : hausse du coût des matières premières, augmentation du coût de la main-d’œuvre, circonstances imprévues qui perturbent la production, telles qu’une inondation ou une pandémie comme la COVID-19.

La production de nombreux biens a ralenti pendant la pandémie en raison des retards de transport et des pénuries de main-d’œuvre dues aux personnes tombées malades à cause de la COVID-19. Il s’agit là de deux exemples d’inflation par les coûts, car une pénurie de biens entraîne une hausse des prix. À un certain moment, il y a même eu une pénurie d’ailes de poulet qui a fait grimper leur prix de 14 %. 

L’inflation par la demande

Lorsque les prix augmentent en raison d’une inflation par la demande, ce sont les consommateurs qui en sont à l’origine. En d’autres termes, les gens achètent plus de choses. Souvent, c’est parce que l’économie se porte bien, que les revenus augmentent et que nous pouvons nous permettre plus de fantaisies, comme des soupers au restaurant, des vêtements à la mode ou le dernier téléphone intelligent. Étant donné que la demande augmente pour les mêmes biens, l’offre ne peut pas suivre et les prix augmentent.

Au cours de la pandémie de COVID-19, la demande de biens et de services a augmenté en raison de l’assouplissement des mesures de confinement et de la volonté des gens de s’offrir plus de choses, comme des sorties au restaurant ou des voyages dont ils n’avaient pas pu profiter au plus fort de la pandémie. Il s’agit là d’exemples d’inflation par la demande. 

Quels sont les effets d’une forte inflation?

Lorsque le taux d’inflation est beaucoup plus élevé que prévu, les ménages sont touchés de plusieurs manières. Voici quelques exemples de l’impact de l’inflation sur votre foyer que vous pouvez partager avec vos enfants : 

Les produits sont plus chers

Lorsque votre revenu reste le même alors que les prix augmentent, vous avez l’impression d’être moins bien payé. Vos dépenses habituelles sont moins abordables, car même de simples visites à l’épicerie vous coûtent plus cher pour les mêmes produits. Vos enfants ont peut-être remarqué que le prix de certains de leurs articles préférés a augmenté, des sacs à main aux montres intelligentes, en passant par les croustilles. (Vos enfants risquent de vous demander bientôt une allocation plus élevée.)

Les habitudes de consommation changent

Si vos revenus restent les mêmes, mais que vos dépenses augmentent, il est logique d’adapter vos habitudes. Voici des moyens utilisés pour réduire les dépenses : 

  • Choisir des marques moins chères
  • Aller souper au resto moins souvent
  • Faire l’épicerie dans des magasins d’alimentation à prix réduit
  • Reporter les gros achats

Plus difficile d’établir un budget

Il peut être plus difficile d’établir un budget et de s’y tenir lorsque l’inflation augmente plus vite que prévu. Si votre ado économise pour le cégep ou l’université, il doit prévoir le coût qu’il aura à payer lorsqu’il aura terminé ses études secondaires. Mais que se passera-t-il si les droits de scolarité augmentent plus que prévu au cours de cette période? Votre enfant devra peut-être revoir le montant à épargner.

En savoir plus sur l’établissement d’un budget pour les enfants et les ados

Économiser davantage

Avec un budget plus serré, il devient plus important d’économiser en limitant l’utilisation de certains produits ou services. Votre famille peut s’efforcer de limiter le gaspillage de nourriture, d’énergie ou de carburant. La bonne nouvelle, c’est que ces efforts peuvent également être bénéfiques pour l’environnement, ce qui peut motiver vos enfants à manger les restants ou à éteindre les lumières avant de quitter une pièce. 

Taux d’intérêt plus élevés

L’un des moyens utilisés par la Banque du Canada pour tenter de ramener l’inflation à 2 % est d’augmenter les taux d’intérêt. Voici quelques exemples de l’impact que cela peut avoir sur les familles :

Le remboursement des dettes peut s’avérer plus difficile

La hausse des taux d’intérêt peut rendre plus difficile le remboursement des dettes des familles, en particulier si elles ont des hypothèques ou des prêts qui exigent soudainement des paiements mensuels plus élevés que ce qu’elles avaient prévu dans leur budget. Inversement, vous êtes moins enclin à vous endetter davantage lorsque les taux d’intérêt augmentent, car il vous faudra plus de temps pour rembourser cette dette.

Il est plus intéressant d’économiser de l’argent

Les taux d’intérêt augmentent également pour les dépôts d’épargne. Cela peut vous encourager à économiser de l’argent plutôt qu’à le dépenser. 

Pourquoi les enfants et les ados doivent-ils comprendre l’inflation?

La découverte de ce qu’est l’inflation peut aider les enfants à se préparer à prendre des décisions financières à l’âge adulte, en particulier lorsqu’il s’agit d’effectuer de gros achats comme une voiture ou une maison. Au moment de commencer un nouvel emploi, ils seront plus enclins à négocier des augmentations de salaire pour couvrir d’éventuelles augmentations du coût de la vie.

Les ados et les préados qui comprennent l’inflation acceptent mieux les raisons pour lesquelles les dépenses de leur propre famille changent. Ils participeront peut-être davantage aux efforts familiaux.

Élever des enfants qui savent gérer leur argent pour les aider à faire face à l’inflation

Enseigner à vos enfants les bases de l’inflation peut les aider à comprendre pourquoi les objectifs d’épargne et les habitudes de dépense de leur famille doivent parfois être adaptés. Ils seront ainsi mieux préparés à relever avec confiance les défis économiques à l’âge adulte et à atteindre l’indépendance financière.

L’application Mydoh et la carte à puce offrent aux enfants la possibilité d’épargner et de gagner de l’argent grâce à un portefeuille numérique. En tant que parent, vous pourrez attribuer des tâches et une allocation, et utiliser notre fonction de surveillance pour encadrer, guider ou simplement garder un œil sur les habitudes de dépense de votre enfant.

Téléchargez l’application Mydoh aujourd’hui et donnez à vos enfants les outils dont ils ont besoin pour naviguer dans le monde de l’inflation et des finances personnelles!

Cet article ne contient que des renseignements généraux et ne constitue pas un conseil juridique, financier ou professionnel. Il convient de consulter un conseiller professionnel au sujet de votre situation particulière. Bien que les renseignements présentés soient considérés comme factuels et actuels, leur exactitude n’est pas garantie et ils ne doivent pas être perçus comme une analyse complète des sujets abordés. Toutes les opinions exprimées reflètent le jugement de l’auteur·e ou des auteur·e·s à la date de publication et sont susceptibles de changer. La Banque Royale du Canada et ses sociétés affiliées n’approuvent pas expressément ou implicitement les tiers ou leurs conseils, opinions, informations, produits ou services.

Inscrivez toute la famille à Mydoh

Jusqu’à 2 parents et 5 enfants sans frais supplémentaires.

Obtenez les 30 premiers jours gratuitement et donnez à vos enfants une longueur d’avance sur le développement de leurs compétences financières.*

Obtenez les 30 premiers jours gratuitement et donnez à vos enfants une longueur d’avance sur le développement de leurs compétences financières.*

Après la période d’essai, Mydoh ne coûte que
2,99 $ par mois

29 décembre 2023

Voici quelques conseils sur la première carte de crédit de votre ado, notamment sur la façon de l’utiliser de manière responsable et sur la raison pour laquelle la carte à puce Mydoh est une excellente solution de rechange au crédit pour les enfants.

8 décembre 2023

Si votre ado gagne de l’argent grâce à un emploi à temps partiel, il est avantageux pour lui de produire une déclaration. Voici ce que les ados doivent savoir sur la façon de produire une déclaration de revenus au Canada.

12 décembre 2023

Trop vieux pour les tirelires, mais trop jeunes pour les cartes de crédit? Voici les avantages d’utiliser des cartes de débit pour inculquer des notions financières à vos enfants.

11 décembre 2023

Le passage de la tirelire au premier compte bancaire est une étape importante pour aider les enfants à gérer leur argent. Découvrez quel compte bancaire convient le mieux à votre enfant.

7 décembre 2023

Les bonnes habitudes financières se prennent dès le plus jeune âge. Il en va de même pour les mauvaises habitudes. Voici comment vous pouvez aider vos ados et vos enfants à éviter les erreurs financières courantes.

11 décembre 2023

Les plans « Achetez maintenant, payez plus tard » (AMPPT) peuvent aider les Canadiens à obtenir des biens plus rapidement, mais il est bon d’en avoir une vue d’ensemble avant de décider s’ils conviennent à leur ménage.