Comment expliquer ce qu’est une carte de crédit à vos enfants

Voici quelques conseils sur la première carte de crédit de votre ado, notamment sur la façon de l’utiliser de manière responsable et sur la raison pour laquelle la carte à puce Mydoh est une excellente solution de rechange au crédit pour les enfants.
Par Amanda Lee · 29 décembre 2023 · 11 minutes de lecture
A teenage boy using his Mydoh smart card for an online order

Lorsqu’ils parlent d’argent à leurs enfants, les parents ont tendance à mettre l’accent sur l’épargne et les dépenses responsables. Bien qu’il s’agisse là de pierres angulaires pour élever des enfants qui savent gérer leur argent, la gestion du crédit est tout aussi importante. Nous sommes passés par là nous-mêmes ou nous connaissons tous quelqu’un qui a fini par crouler sous ses dettes de carte de crédit. Comme parents, nous voulons éviter à nos enfants de commettre les mêmes erreurs. C’est pourquoi il est tentant d’éviter de parler des cartes de crédit. Toutefois, le fait de ne pas enseigner aux enfants, en particulier aux ados, la manière d’utiliser efficacement les cartes de crédit ne les empêchera pas nécessairement d’en obtenir une dès qu’ils en auront la possibilité. Voici comment expliquer à vos ados et préados ce qu’est une carte de crédit, quelle est la façon de l’utiliser de manière responsable, ce qu’ils devraient rechercher dans leur première carte de crédit et la raison pour laquelle la carte à puce Mydoh constitue pour eux une excellente solution de rechange au crédit.

Cartes de crédit : les bons, les mauvais et les très mauvais côtés

Tout d’abord, une carte de crédit n’est ni bonne ni mauvaise en soi. Objectivement, il s’agit d’un morceau de plastique sur lequel figure une longue série de chiffres, mais ce qu’elle peut faire semble magique, surtout aux yeux des enfants. « Tu veux dire qu’on peut utiliser ce truc pour acheter des choses pour lesquelles on n’a pas d’argent? Cool! »

Les bons côtés

Les cartes de crédit ont leur place dans une gestion financière judicieuse. Elles peuvent être utilisées pour acheter des biens et des services qu’on ne pourrait pas payer en une seule fois, comme des vacances de rêve à Bali. Elles sont également très pratiques pour réserver un séjour idyllique à l’hôtel, ainsi que pour acheter des articles en ligne. Une carte de crédit est également un excellent outil pour bâtir de bons antécédents de crédit, ce que nous allons expliquer dans cet article.

Les mauvais côtés

Votre première carte de crédit peut constituer une pente glissante. La limite de crédit de 500 $ est rapidement atteinte, puis elle est augmentée à 1 000 $ et ensuite à 2 000 $. C’est peut-être à ce moment-là que vous faites la demande d’une deuxième carte de crédit, voire d’une troisième. Avant même de vous en rendre compte, vous devez des milliers de dollars en factures de cartes de crédit, ce qui vous entraîne dans une spirale infernale d’intérêts croissants et d’un solde minimum qui ne semble jamais diminuer. Au bout du compte? Le coût de revient de ces vacances exotiques ou de ce nouveau canapé devient alors beaucoup plus élevé que leur prix initial.

Les très mauvais côtés

Les cartes de crédit sont omniprésentes au Canada. À tel point qu’à la fin de l’année 2019, les Canadiens avaient accumulé une dette stupéfiante de 100 milliards de dollars sur leurs cartes de crédit. Le Canadien moyen doit aujourd’hui environ 4 465 $ uniquement sur sa ou ses cartes de crédit. De plus, les taux d’impayés des cartes de crédit (lorsque les utilisateurs ont omis au moins trois paiements) sont également en hausse au Canada.

Comment fonctionnent les cartes de crédit?

Apprenez à vos enfants ce qu’est une carte de crédit, la façon dont elle fonctionne et à quel point elle peut constituer un outil formidable lorsqu’elle est utilisée correctement.

Qu’est-ce qu’une carte de crédit?

Une carte de crédit ne fonctionne pas de la même façon qu’une carte de débit, mais comme elles se ressemblent beaucoup, il est important que les enfants comprennent la différence entre les deux. Expliquez-leur qu’une carte de débit déduit l’argent que vous avez déjà déposé dans votre compte bancaire et que c’est ce que vous utilisez pour payer des choses comme l’épicerie hebdomadaire ou l’essence, plutôt que d’avoir à remettre de l’argent comptant. Les enfants et les ados doivent comprendre qu’une carte de crédit est essentiellement un prêt accordé par une institution financière. La banque accepte de laisser une personne emprunter un montant fixe (votre limite de crédit), à condition qu’il soit remboursé. L’utilisateur de la carte de crédit peut payer intégralement le montant dû chaque mois ou peut effectuer seulement le paiement minimum (généralement environ 3 % du montant total dû). En savoir plus sur les cartes de débit pour les enfants.

Comment fonctionnent les intérêts sur les cartes de crédit?

Idéalement, vous devez payer intégralement votre carte de crédit chaque mois. De cette façon, vous évitez de payer des intérêts. Les enfants doivent comprendre que s’ils ne le font pas, les institutions financières percevront des intérêts sur le montant emprunté et que plus ils tarderont à payer, plus les intérêts s’accumuleront!

Quel est le taux annuel effectif global (TAEG) d’une carte de crédit?

Au Canada, le taux annuel effectif global type d’une carte de crédit est de 19,99 %.

Comment payer ses cartes de crédit?

Aidez vos enfants à comprendre que si leur relevé de carte de crédit s’élève à 1 000 $ et qu’ils ne paient pas le solde en entier à la date d’échéance, leur prochain relevé de carte de crédit inclura des intérêts sur le montant impayé. Par exemple, s’ils avaient un solde de carte de crédit de 1 000 $ pour l’achat d’un nouvel ordinateur et qu’ils n’effectuaient qu’un paiement mensuel de 50 $ sur leur carte, il leur faudrait plus de deux ans pour le payer en entier.

L’importance d’une bonne cote de crédit

L’un des avantages d’une carte de crédit est qu’elle permet de se constituer de bons antécédents de crédit, ce qui est important, car c’est à partir de ces antécédents que vous obtiendrez, par exemple, un prêt pour acheter un véhicule, des taux d’intérêt plus bas sur les prêts personnels ou un prêt hypothécaire.

Parents showing their child how a credit card works

Trois conseils sur la première carte de crédit de votre enfant

Votre ado demande peut-être déjà sa propre carte. Avant d’accepter, voici quelques conseils sur les cartes de crédit.

1. Parlez d’abord à votre ado

Votre enfant souhaite peut-être sa propre carte de crédit, mais est-il prêt à en avoir une? Comme le disait Ben Parker, l’oncle de Spider-Man, « un grand pouvoir s’accompagne de grandes responsabilités ». Répétez-lui que l’argent auquel il aura accès ne lui appartient pas, mais qu’il appartient au prêteur et qu’il devra le rembourser éventuellement! Discutez des limites de dépenses et des aspects pratiques du paiement en ligne des factures de carte de crédit, tout en insistant sur l’importance de payer à temps. Demandez-lui quel système il a mis en place pour se souvenir du moment où il doit payer ses factures (il peut s’agir d’un simple rappel mensuel sur son appareil mobile). L’un des dangers de l’accès au crédit est qu’il peut être tentant de transformer un désir en besoin et de porter l’achat de l’objet convoité sur la petite carte de plastique. Encouragez-le à prendre l’habitude d’acheter des articles uniquement lorsqu’il sait qu’il dispose des fonds nécessaires pour payer la facture de la carte de crédit.

2. Recherchez la carte de crédit adaptée à votre ado

Il existe de nombreuses cartes de crédit sur le marché. Ainsi, même si votre ado est prêt à recevoir sa première carte de crédit, encouragez-le à effectuer des recherches et à trouver la meilleure option, comme une carte de crédit pour étudiants. Voici quelques aspects à prendre en considération :

Frais annuels – Recherchez une carte de crédit correspondant à ses besoins actuels ou dont les frais annuels sont peu élevés. Il existe des cartes de crédit sans frais sur le marché, comme la carte Visa Récompenses RBC.

Limite de crédit – Lorsqu’il s’agit d’une première carte de crédit, l’institution financière fixe généralement la limite de crédit. Discutez avec votre enfant pour qu’il accepte dans un premier temps de limiter le montant auquel il aura accès, puis assurez-vous qu’il vous consulte s’il souhaite augmenter cette limite. À l’université, votre ado devra se concentrer sur la réussite de ses examens, et non sur son endettement.

Protection du titulaire de la carte – Votre enfant n’y pense peut-être pas, mais il devrait. La carte de crédit demandée offre-t-elle une protection au titulaire? Il peut être judicieux de demander une carte de crédit qui offre une assurance achats et une prolongation de garantie, car elle protège automatiquement les achats effectués avec la carte contre la perte, le vol ou les dommages, généralement sur une période pouvant aller jusqu’à 90 jours.

Remises en argent ou récompenses – L’un des avantages réels de l’utilisation d’une carte de crédit et de son remboursement mensuel est d’accumuler des points de récompense pour des voyages ou des remises en argent. La Remise en argent Mastercard RBC permet aux étudiants d’obtenir jusqu’à 2 % de remise en argent sur les achats d’épicerie et 1 % de remise en argent sur tous les autres achats admissibles.

3. Apprenez à votre ado à se constituer une bonne cote de crédit dès son plus jeune âge

Comme mentionné précédemment, lorsqu’elle est utilisée correctement, une carte de crédit est un outil pratique pour bâtir une bonne cote de crédit. Prenez le temps d’expliquer à votre ado quelles seront les répercussions de cette cote plus tard dans sa vie. Une utilisation responsable de sa carte de crédit se traduit aujourd’hui par des taux d’intérêt moins élevés pour l’achat d’une automobile dont il peut avoir besoin, la location de son premier appartement, voire la possibilité d’obtenir son propre compte de cellulaire. Dans tous ces cas, une vérification de la solvabilité est généralement nécessaire. S’il doit conserver un solde de carte de crédit, rappelez-lui que le fait de n’utiliser que 30 % de son crédit disponible en tout temps lui permettra d’obtenir une meilleure cote de crédit. Votre ado doit également savoir que les retards de paiement ou les paiements non effectués auront aussi un impact sur sa cote de crédit et que selon l’institution financière, cela pourrait entraîner un taux annuel moyen plus élevé.

Raisons pour lesquelles la carte à puce Mydoh est une excellente solution de rechange au crédit

La carte à puce Mydoh est un excellent précurseur de la carte de crédit. C’est un bon point de départ pour les ados qui apprennent à acquérir les compétences financières dont ils ont besoin et qui s’assurent d’être prêts à composer avec le monde du crédit. Mydoh est une carte prépayée rechargeable, de sorte que votre enfant ne peut pas dépenser plus d’argent qu’il n’en possède, sans oublier que les parents ont un droit de regard sur la nature et le montant de ses dépenses. Comme une carte de débit, la carte à puce Mydoh est une carte Visa prépayée qui peut être utilisée en ligne ou dans tous les endroits où Visa est acceptée. Il n’y a pas de frais supplémentaires pour ajouter de l’argent sur la carte à puce Mydoh.

Ce qui rend la carte Mydoh encore plus judicieuse, c’est que les enfants peuvent suivre leurs propres dépenses dans l’application et voir où va leur argent, ce qui les aide à prendre des décisions financières avisées. Les parents peuvent également suivre les dépenses de leur enfant et réagir par des émojis aux différents achats. La carte peut être verrouillée directement à partir de l’application si vous avez besoin de contrôler les dépenses de votre enfant ou si sa carte à puce ou son cellulaire sont perdus ou volés. La carte à puce Mydoh peut également être déverrouillée à partir de l’application. Et pour une plus grande tranquillité d’esprit, Mydoh est propulsée par RBC.

L’application Mydoh est un excellent tremplin pour que les ados découvrent ce qu’est la responsabilité financière et dépensent leur argent avec précaution, sans que leurs parents s’inquiètent de les voir s’endetter. Donner une carte de crédit à votre ado peut constituer une étape importante dans l’apprentissage de la responsabilité financière. Découvrez comment vous pouvez utiliser Mydoh pour aider vos enfants à apprendre, à gagner de l’argent et à épargner.

Téléchargez Mydoh aujourd’hui pour en savoir plus.

Cet article ne contient que des renseignements généraux et ne constitue pas un conseil juridique, financier ou professionnel. Il convient de consulter un conseiller professionnel au sujet de votre situation particulière. Bien que les renseignements présentés soient considérés comme factuels et actuels, leur exactitude n’est pas garantie et ils ne doivent pas être perçus comme une analyse complète des sujets abordés. Toutes les opinions exprimées reflètent le jugement de l’auteur·e ou des auteur·e·s à la date de publication et sont susceptibles de changer. La Banque Royale du Canada et ses sociétés affiliées n’approuvent pas expressément ou implicitement les tiers ou leurs conseils, opinions, informations, produits ou services.

Inscrivez toute la famille à Mydoh

Jusqu’à 2 parents et 5 enfants sans frais supplémentaires.

Obtenez les 30 premiers jours gratuitement et donnez à vos enfants une longueur d’avance sur le développement de leurs compétences financières.*

Obtenez les 30 premiers jours gratuitement et donnez à vos enfants une longueur d’avance sur le développement de leurs compétences financières.*

Après la période d’essai, Mydoh ne coûte que
2,99 $ par mois

8 décembre 2023

Si votre ado gagne de l’argent grâce à un emploi à temps partiel, il est avantageux pour lui de produire une déclaration. Voici ce que les ados doivent savoir sur la façon de produire une déclaration de revenus au Canada.

11 décembre 2023

Le passage de la tirelire au premier compte bancaire est une étape importante pour aider les enfants à gérer leur argent. Découvrez quel compte bancaire convient le mieux à votre enfant.

12 décembre 2023

Trop vieux pour les tirelires, mais trop jeunes pour les cartes de crédit? Voici les avantages d’utiliser des cartes de débit pour inculquer des notions financières à vos enfants.

12 décembre 2023

Expliquer l’inflation aux enfants ne doit pas nécessairement être compliqué. Grâce à ce guide, apprenez à vos enfants de quelle façon et pour quelles raisons les prix augmentent avec l’inflation ainsi que ses incidences potentielles.

7 décembre 2023

Les bonnes habitudes financières se prennent dès le plus jeune âge. Il en va de même pour les mauvaises habitudes. Voici comment vous pouvez aider vos ados et vos enfants à éviter les erreurs financières courantes.

11 décembre 2023

Les plans « Achetez maintenant, payez plus tard » (AMPPT) peuvent aider les Canadiens à obtenir des biens plus rapidement, mais il est bon d’en avoir une vue d’ensemble avant de décider s’ils conviennent à leur ménage.